ATAYA : mot d’origine arabe qui veut dire le « thé liquide ».

Boisson très prisée au Sénégal, Ataya est un rituel quotidien qui réunit famille, communauté, collègues de travail… C’est un moment magique, hors du temps, qui privilégie les discussions et le repos des personnes.

La préparation et la dégustation du thé se fait en trois étapes :
1 – « Lowol » qui veut dire « premier » en arabe. Par son gout prononcé et amère il plait d’avantage aux hommes. Sa couleur très foncée rappelle un peu la couleur du café !
2 –  « Saani » qui veut dire « deuxième ». Plus doux, plus léger et plus clair que le premier.
3 – « Tarkhiis » se pratique de moins en moins souvent par manque de temps. Il est plus léger, plus sucré. Il initie les enfants à la dégustation du thé.

On attribue au thé vert utilisé pour l’Ataya des vertus reconnues scientifiquement.  Ses propriétés antioxydantes sont un formidable protecteur contre le vieillissement .
De plus, le thé vert possède des qualités stimulantes qui permettent de lutter contre la fatigue physique et intellectuelle. En outre, le thé vert est diurétique.
Le thé en lui-même n’est pas calorique (zéro calorie) cependant Ataya est préparé parfois avec des doses excessives de sucre. Sur nos conseils de préparation nous vous proposons un dosage équilibré en sucre qui adoucit la boisson sans l’alourdir.

On parle de « l’art de préparer du thé » car il demande un savoir-faire, c’est ce que nous vous proposons de vous montrer en image :

Les ingrédients : de l’eau, du thé vert, du sucre et de la menthe fraiche.
Le matériel : une petite théière et 2 verres à thé.

[portfolio_slideshow id=1824]

Lowol : (pour 4 personnes)

– Remplir la théière au ¾ d’eau.

– Ajouter une cuillère à soupe de thé vert. Porter à ébullition le couvercle ouvert, verser le thé dans un verre puis le remettre dans la théière pour le remuer.

– Poursuivre la cuisson 10 minutes, puis ajouter 2 cuillères à soupe de sucre et laisser cuire encore 10 minutes.

– Verser le thé dans un verre et transvaser le thé successivement d’un verre à l’autre, en laissant un fond, jusqu’à avoir une jolie mousse.

– Le thé est prêt au bout de 25 minutes, faites chauffer si nécessaire.

Saani : enlever de la théière la moitié des feuilles infusées, ajouter une grosse cuillère à soupe de thé puis remplir d’eau. Laisser cuire 15 mn et ajouter 3 cuillères à soupe de sucre. Laver les feuilles de menthe et les mettre dans la théière, laisser infuser 5 minutes
Faire à nouveau de la mousse et servir.

Tarkhiis : ajouter directement de l’eau et du sucre, pour la suite le procédé est identique.

RÉGALEZ VOUS !