JSPFANG 1ère Édition

Journées de solidarité et de promotion de la formation d’agriculteurs de nouvelle génération

Du Vendredi 27 Février  au Samedi 28  Février 2015

Préambule :

L’Alliance Locale pour la Formation d’Agriculteurs de Nouvelle Génération (ALFANG) est une association Sénégalaise, d’écoute des  préoccupations des jeunes ruraux et de cadre de réflexion pour leurs résolutions.

Elle offre à cette couche vulnérable des conditions de formation, d’accompagnement à l’installation et des possibilités d’être suivie et évaluée dans les activités de production, de transformation et  de commercialisation des produits de leur exploitation.

L’objet de l’association se résume en trois grandes parties :
Formation-accompagnement à l’installation,
suivi des activités des jeunes installés,
et elle se veut :

– d’unir les membres animés d’un même idéal et de créer entre eux des liens d’ententes et de solidarité;
– de contribuer à l’émancipation sociale et à la formation civique de la population surtout juvénile;
– d’offrir aux jeunes ruraux une possibilité d’acquérir des compétences leur permettant de professionnaliser des métiers agricoles et ruraux de leur choix (agriculture, élevage, commerce, menuiserie, tourisme…);
– d’accompagner les jeunes formés à l’installation et à la création de micro-entreprises rurales capables d’apporter de la valeur ajoutée aux produits agricoles;
– d’améliorer les conditions de production, de transformation et de commercialisation des jeunes installés en mettant en place une stratégie de suivi et de pérennisation des activités;
– d’offrir aux jeunes un cadre d’épanouissement permettant d’améliorer leurs conditions de vie et de rester dans leur terroir pour développer des actions sociales, culturelles et économiques.

Pour atteindre ses objectifs, elle se projette de mettre en place un dispositif composé de :

– Un centre d’accueil
– Un centre de prestation de service ;
– Un centre de formation agricole et rurale ;
– Des incubateurs (fermes pilotes communautaires)

Dans le cadre de son programme de formation, ALFANG organise des journées de solidarité et de parrainage pour promouvoir la formation des jeunes porteurs de projets d’installation dans leur terroir.

Ces jeunes, au nombre de 20, sont choisis à la suite d’une pré-sélection suivie d’une sélection à partir de deux types de questionnaires (I et II)  et des critères établis par un comité de sélection.

Ces journées sont organisées pour occasionner une rencontre entre les jeunes porteurs de projets et des personnes sensibles aux problèmes de l’exode rural, de la nécessité des jeunes de rester dans leur terroir et participer activement à son développement, de sécurité et de souveraineté alimentaire dans le monde rural.

Motivations :

La faiblesse du  financement de la formation par les pouvoirs publics est devenue de nos jours un facteur limitant pour la promotion des écoles publiques de formation agricole et rurale qui sont soit en léthargie soit inopérationnelles.

Dans le monde rural, l’accroissement de la pauvreté ne favorise pas la prise en charge des coûts de formation des fils des paysans, entrainant ainsi une limitation de la fréquentation des jeunes dans les écoles de formation privées.

Les jeunes ruraux en déperdition scolaire peinent à trouver un cadre d’acquisition de connaissances adapté à l’évolution du monde pouvant leur permettre de s’intéresser d’avantage aux métiers agricoles et ruraux.

ALFANG veut leur offrir une troisième alternative consistant à mettre à profit le caractère solidaire de citoyens capables de parrainer des jeunes ou de participer au financement  de leur formation par une contribution volontaire.

L’organisation des journées est motivée par le souhait de permettre à ces derniers de faire connaissance avec les jeunes et leurs projets en leur donnant l’occasion de participer à la formation de leaders et d’entrepreneurs ruraux.

Objectifs :

Les objectifs de ces journées de solidarité et de parrainage sont multiples et permettent :

– d’offrir aux jeunes une tribune leurs permettant de présenter leurs projets;
– d’apporter des contributions techniques et organisationnelles aux projets présentés par les jeunes ;;
– de présenter aux publics le référentiel des modules de formations qui leurs seront destinés;
– une implication de toutes les parties prenantes (État, acteurs au développement, familles, collectivités locales, personnes ressources…) dans la formation des jeunes originaires de leur localité.

Résultats attendus :

Ces journées doivent aboutir à :

  1. une appropriation des projets des jeunes par les parties prenantes ;
  2. une identification de Parrains de jeunes porteurs de projets :
  3. une contribution citoyenne et collective de personnes de bonne volonté aux coûts de la formation des jeunes sélectionnés.

Déroulement des journées :

Elles vont se dérouler en deux temps :

– La première journée consacrée à une table ronde avec 2 thèmes portant d’une part sur la jeunesse rurale et la situation politico-économique au Sénégal, et d’autre part sur les offres de formation destinées à cette couche vulnérable de la population juvénile.

– La deuxième journée est consacrée à la présentation des projets.
Chaque candidat aura 15mn pour  présenter son idée de projet et ses ambitions. Ensuite des débats sous forme de contributions ou de clarifications seront ouverts pour mieux étoffer les présentations.

Le référentiel des modules de formation, devant servir d’outils de base pour permettre aux jeunes d’acquérir des connaissances et du savoir-faire pour mieux gérer ultérieurement leurs entreprises, fera l’objet d’une présentation et de discussions en vue d’être adapté et approprié par l’ensemble des parties prenantes.

Enfin les participants détermineront leur niveau de participation, soit par parrainage d’un élève, soit par contribution au coût global de la formation de ces jeunes ruraux porteurs de projets d’installation.

Profils des participants :

Les participants aux journées sont des personnes intéressées directement ou indirectement par la problématique de l’installation des jeunes et par l’ancrage territorial, dans un souci de développement local et durable.

– Les autorités administratives locales de Fatick, Kaolack, Diourbel et Kaffrine;
– Les parents des 20 jeunes candidats sélectionnés;
– Les collectivités locales d’origine des jeunes (communes rurales, Conseils départementaux;
– Les ARD des régions de Fatick, Kaolack, Diourbel et Kaffrine;
– Les personnes ressources dans les zones d’origines des jeunes;
– Les organisations faitières : CNCR, MDE DE FATICK, KAOLACK, DIOURBEL, KAFFRINE, RAMSEF, RAMS, GARO, AGROPROV, FNOPS/T, CLCOPdes communes d’origine des jeunes …
– Les services régionaux de l’Agriculture et de l’Élevage de Fatick, Kaolack, Diourbel et Kaffrine;
– Les Chambres de Commerces de Fatick, Kaolack, Diourbel et Kaffrine;
– Les Chambres des Métiers de Fatick, Kaolack, Diourbel et Kaffrine;
– Les projets et ONG intervenants dans la zone : PAFA, PAPEJF, PASA LOUMAKAF, ONFP, PDMAS, FONGIP ,FONSIS, ANPEJ, USAID, PLAN INTERNATIONAL, CESAO, CONGAD, SYMBIOSE, ASPRODEB, CARITAS, YMCA, ANIDA, FNDAPS…(à compléter);
– Les banques : CNCAS, BNDE, CMS;
– Les ambassades de la France, de Belgique, du Canada, d’Allemagne, du Luxembourg, de Chine, du Japon…. (à compléter);
– Le représentant de Jappoo-France;
– Les partenaires techniques et financiers : sponsors,invités particuliers (nationaux et internationaux).

Suivi – Évaluation :

Pour permettre à l’ensemble des contribuables d’avoir des informations sur le déroulement de la formation, un comité de gestion sera mis en place et sera chargé de fournir régulièrement des rapports. La mise en place d’indicateurs pouvant mesurer la pertinence et l’impact du programme de formation des jeunes admis au centre est également prévue.

Agenda des journées:

Sous le patronage des Ministères de l’Agriculture et de l’Équipement Rural / de l’Élevage et des Productions Animales / de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction Citoyenne / de la Formation Professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat.

Vendredi 27 Février 2015 :

– 8h à 9h : Accueil et mise en place des invités;
– 9h à 9h30 : Présentation d’ALFANG;
– 9h-30 à 10h : Pause-café;
– 10h à 13h : Première table ronde : « L’Agriculture Sénégalaise face au défi de l’emploi des jeunes dans le contexte du Plan Sénégal Émergent ».  Conférencier : Dr. Cheikh Omar BA, Directeur Exécutif de l’Initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR);
– 13h à 15h : Pause-déjeuner;
– 15h à 18h : Deuxième table ronde : « L’offre de formation des jeunes ruraux; bilan et perspectives ». Conférencier : Abdou Gueye, expert en formation agricole  et rurale. Modérateur : Abdourhamane FAYE, Directeur du Bureau de Formation Professionnelle Agricole (BFPA).

Samedi 28 Février 2015 :

– 8h30 à 10h45 : Présentation des projets agricoles  par les jeunes;
– 10h45  à 11h : Pause-café;
– 11h à 13h30 : Présentation des projets agricoles  par les jeunes (suite);
– 13h30 à 15h : Pause-déjeuner;
– 15h à 17h : Débats sur les présentations des jeunes;
– 17h à 18h : Désignation des parrains et des contribuables;
– 18h à 18h30 : Clôture des journées